Interview French-Metal

Written by Morton Ichabod.



Interview faite par mail par Morton Ichabod

Fenrir est un groupe de Nancy que l'on peut qualifier de "heavy folk metal". La formation est en plein essor, puisqu'ils sont présents sur la compilation "Dans un nid de vipères" de French Metal, leur premier album "Echoes Of The Wolf" sortira normalement fin 2011, et ils viennent de signer chez Savage Prod ! Petit entretien par mail avec la bête...

Commençons par le commencement, pouvez-vous nous raconter l'histoire du groupe ?

Sylvère (guitare) : L'aventure a commencé en 2006, quand j'ai fondé le groupe avec une poignée d'amis. Beaucoup de changements ont eu lieu depuis, mais nous essayons de garder le même esprit dans nos chansons et compositions.
Fabien (guitare) : Un groupe de copains, des concerts, de la bière et de la bouffe, la belle vie quoi !

Comme dit précédemment, vous avez eu à subir de nombreux changements de line-up depuis le début du groupe, puisqu'il ne reste qu'un seul membre fondateur (Sylvère). Ces changements ont-ils mis en péril le groupe ? Avez-vous pensé à arrêter ?
Sylvère : Jamais ! Tous les groupes ont, un jour ou l'autre, dû se séparer d'un membre. Ce n'est jamais une expérience facile, mais avec la volonté de poursuivre, on en vient vite à bout.
Sophie (violon) : Ces changements ont permis de donner un peu de renouveau au groupe, ils n'ont pas du tout mis le groupe en péril, bien au contraire.
Fabien : Non, étant donné que l’on a toujours trouvé des membres très motivés pour reprendre le flambeau. Mais je suis contraint actuellement moi-même de quitter le groupe.
Elsa (chant) : Bien sûr, à chaque fois il faut remonter tous les morceaux. Mais cela permet toujours d'apporter un nouveau souffle et de nouvelles influences.

A ce propos, quelles sont vos influences majeures ?
Sylvère : Variées et diverses. Pour les guitares, Iron Maiden beaucoup, Hammerfall... Pour le chant, davantage Within Temptation, Stream Of Passion... Pour la batterie, Amon Amarth, Dimmu Borgir, et dans l'ensemble l'esprit folk de Tri Yann, Eluveitie...
Jordan (basse) : Iron Maiden, Infectious Grooves.
Kévin (batterie) : Pour ma part Dimmu Borgir, Amon Amarth, Hypocrisy, Children Of Bodom, Septic Flesh, Arch Enemy
Fabien: Punk rock avec Nirvana, Green Day, NOFX, Offspring, Pennywise. Dance music avec Scatman, Double You, Culture Beat, Maxx. Heavy metal avec Helloween, Freedom Call, Warlock, Diamond Dust. Et Metal symphonique avec Nightwish, Rhapsody Of Fire.
Elsa : Sans oublier des influences classiques pour certains d'entre nous.

Comment se passe le processus de composition ?
Sylvère : Je compose en premier lieu un morceau entier, que j'envoie ensuite aux autres membres. Ils me donnent leurs avis et impressions sur le morceau, que je modifie en fonction de leurs souhaits, ensuite ils effectuent leurs propres modifications sur le morceau, que je contrôle quand même un peu, et le tour est joué. Rien n'est jamais vraiment fixé, et nous changeons souvent des petits détails dans nos morceaux, voire de plus gros détails dans les chansons les plus anciennes.
Jordan : Sylvère compose la majeure partie du morceau et on y ajoute souvent notre sauce !
Sophie : Sylvère compose les musiques, chacun peut y apporter une touche personnelle par la suite, librement.
Fabien: Sylvère compose la base, on y rajoute quelques changements et on arrange tout ça.

Quels sont les thèmes abordés dans vos chansons ?
Sylvère : La mythologie scandinave, l'Edda, des légendes celtiques et bretonnes...
Jordan : Mythes, guerres.
Sophie : Souvent des histoires de bataille !
Fabien : Chansons guerrières païennes, Dieux celtes, légendes vikings.
Elsa : Et aussi des événements historiques, surtout du Moyen Age.

Malgré des groupes comme Arch Enemy, Epica, Eths ou encore Within Temptation, les femmes sont encore peu représentées dans le milieu metal. Le fait d'avoir une chanteuse vous a-t-il empêché de vous produire sur certaines scènes ?
Kévin : Je pense que oui !
Jordan : On n'a pas été souvent mis a l’écart du seul fait d’avoir une chanteuse, mais surtout pour le fait d’être trop "gentil", ou trop "vilain".
Sylvère : Oui, c'est plus le fait de ne pas avoir de chant black ou death qui nous a souvent vu refuser certaines scènes.
Fabien : Oui comme au Hellfest, apparemment. Sinon, cela ne nous a jamais empêcher de jouer, et même au contraire !
Sophie : Effectivement, car cela apportait d'ailleurs un brin d'originalité à des concerts où il n'y avait pas de chanteuse justement !

Quelle est l'expérience la plus mémorable que vous ayez vécue avec Fenrir à ce jour ?
Sylvère : Le concert au FML au Galaxie d'Amnéville devant 4 000 personnes...
Fabien : Le dernier album studio qui nous a permis de voir les choses autrement. Scéniquement, le concert Chez Paulette du 19 Juin 2010 avec Diamond Dust (j’ai organisé ce concert mémorable).
Jordan : Un concert au Galaxie d’Amneville devant 4000 personnes.
Kévin : Le Galaxie d’Amnéville, court, mais bon.
Sophie: La plus grosse scène : le Festival des Musiques Lycéennes 2011. Impressionnant de voir autant de monde !
Elsa : Je vais être originale: le concert au Galaxie !

De quel(s) groupe(s) de la scène metal actuelle vous sentez-vous le plus proche ?
Sylvère : Difficile à dire.
Jordan : Heuuuuu...
Kévin : Arkona, Eluveitie peut-être…
Fabien : En toute franchise, aucun. FENRIR est vraiment un groupe unique qui ne ressemble pas aux autres.



French Metal sort une nouvelle compilation intitulé "Dans un nid de vipères", sur laquelle on pourra vous entendre sur un titre. Comment s'intitule le morceau ?
Sylvère: Il s'agit du morceau "Tristan And Iseult", tiré de l'album à venir "Echoes Of The Wolf".
Jordan : "Promenons nous dans les bois, pendant que l’Fenrir n’y est pas..."

Vous allez sortir prochainement votre premier album intitulé : "Echoes Of The Wolf", dont le titre de la compilation est donc issu. Où s'est passé son enregistrement ?
Sylvère : Au Monstudio, à Nancy.
Elsa : Avec Yann Klimezyk.

Retrouvera-t-on sur cet album des titres de vos deux premiers EPs, "Whispers Of The Old World" sorti en 2007 et "Frozen Ocean" sorti en 2009 ?
Sylvère : Oui, deux.
Fabien : En effet deux titres seront présents, surprise !
Sophie : Mais surtout beaucoup de nouvelles chansons !

Vous venez de signer sur le label Savage Prod / Season Of Mist, comment cela s'est-il passé ?
Fabien : Plutôt rapidement, et c’est là que j’ai commencé à me poser des questions sur l’avenir.
Elsa : En fait, nous recherchions une éventuelle distribution pour notre nouvel album, et nous avons contacté Savage Prod que nous connaissions par nos amis de Benighted Soul et par notre participation à leur compilation "Des filles et des riffs". Et notre album leur a plu ! Savage Prod travaille avec quatre groupes, dont Kells et Benighted Soul.

Qu'attendez-vous dans l'avenir de cette signature ? Peut-on espérer voir un clip prochainement ?
Jordan : On attend une mise en avant de notre musique, des concerts importants également, une possibilité de faire un grand bond en avant. Le clip, quand on aura les sous sans doute !
Kévin : Une promotion de taille, étendre nos relations dans le monde musical et pouvoir partager notre musique à un public plus conséquent !
Sophie : Un clip, ce serait grandiose.
Fabien : Le clip je l’espère car c’est une expérience que je ne connais pas encore.

On va finir sur une fin d'interview "rêves" :
Scène rêvée ?

Jordan : Wacken, Hellfest, les grosses scènes en général.
Kévin : Wacken Open Air.
Fabien : Sans doute, une belle scène sur la plage (où je ne sais pas) suivie d’une belle fête qui dure toute la nuit, une nuit de rêves.
Elsa : Peut-être aussi un festival à voix féminines, comme le Metal Female Voice Fest !

Première partie rêvée ?
Jordan : Eluveitie, Ensiferum.
Kévin : Dimmu Borgir et/ou Amon Amarth Fabien : Offspring sans hésiter. Sinon : NOFX, Helloween.

Invité(e) rêvé(e) sur un de vos titres ?
Kévin : Johan Hegg, David Shagrath .
Fabien : Doro Pesch.
Elsa : Sharon den Adel.

La critique rêvée sur le groupe ?
Sylvère : Leur dix-huitième album est encore meilleur que les dix-sept précédents !
Kévin : Après une prestation énorme au Wacken, on attend avec impatience le dixième album…
Fabien : Ils ont franchi un pallier, le groupe est très professionnel.
Elsa : Un groupe qui a su trouver son identité et son originalité.

Je vous remercie d'avoir pris sur votre temps pour répondre à mes questions, et je vous laisse cette fin d'interview pour dire ce que vous voulez...
Fabien : Je remercie Fenrir pour tout ce qu’ils m’ont apporté. Dans ma courte vie, FENRIR a occupé sans doute l’une des plus belles année de ma vie. Désormais, la vie continue mais je ne les oublierai jamais.
Jordan : Au revoir… Merci de nous avoir accordé du temps !
Kévin : Merci à French Metal pour l’attention que vous nous portez et pour le soutien de la scène metal !


Le site officiel : www.myspace.com/fenrirlotharingia

 


Interview Spirit of Métal Webzine

Interview Spirit of Métal Webzine

Interview on 2012-10-05

by Xavier

une interview très sympa que nous ont accordé les membres de Fenrir lors de leur passage au HOS V   Bonjour Fenrir, quel bon vent vous amène au HOS V ? Le vent lyonnais, (rire) ça nous fait plaisir de venir jouer dans ... Read more

Interview Ecole de Scholomance Webzine

Interview Ecole de Scholomance Webzine

Interview on 2012-06-11

by Webzine Scholomance

Bonjours à tous merci d'avoir accépté de répondre à mes questions. Pour commencer comment définiriez vous votre projet qu'est Fenrir ?Fenrir est avant tout la rencontre entre plusieurs musiciens d'horizons différents, qu... Read more

Interview French-Metal

Interview French-Metal

Interview on 2011-09-12

by Morton Ichabod

Interview faite par mail par Morton Ichabod Fenrir est un groupe de Nancy que l'on peut qualifier de "heavy folk metal". La formation est en plein essor, puisqu'ils sont présents sur la compilation "... Read more